• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le problème des délais d’attente médicaux

Le problème des délais d’attente médicaux - Brad Gauthier

Je crois sincèrement qu’aujourd’hui, on peut affirmer, et selon l’opinion publique partagée de tous, que les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous médical, sont plus qu’indécents.

Le problème est, de plus en plus fréquent. Alors qu’avant ce genre de situation, n’était problématique uniquement à Montréal et dans sa région, de nos jours cette difficulté à obtenir un rendez-vous médical dans un délai convenable, s’étend de plus en plus et assez rapidement sur la province Québécoise.

Autant, je peux comprendre que, pour un entretien exceptionnel avec le chirurgien le plus réputé dans son service, venu spécialement pour un malade en question, la date soit repoussée à des mois après la consultation avec le médecin généraliste, autant pour un simple traitement des varices à l’hôpital, un délai de plus de huit mois est tout simplement inconvenable. Surtout qu’il y a une possibilité pour que le problème s’aggrave entre-temps. Certes, ce ne sera sûrement pas le cas pour un traitement de varices, mais quand on doit faire face à un problème d’ordre ophtalmologique ou cardiaque, mieux vaut ne pas attendre aussi longtemps.

Une des solutions à ce problème épineux est, le recours aux médecins de secteur privé, le seul risque est de payer le prix fort (voire même indécent) de la consultation. En effet, les médecins de secteur privé sont, par définition, des médecins ne répondant pas aux tarifications en vigueur et en adéquation avec le système de la sécurité sociale.

Ainsi, plutôt que de payer une consultation chez un médecin cardiologue, dit conventionné au prix de cent dollars (dont soixante-dix pourcent sont remboursés), il se peut que vous ne sachiez même pas quels seront les tarifs appliqués par le médecin en question, mais malheureusement, le taux de remboursement reste le même, soit soixante-dix pourcent du tarif en vigueur, selon le système mis en place par l’état.

C’est-à-dire que si le médecin vous facture, par exemple, cent dollars la consultation, seulement soixante-dix pour-cent de cent dollars vous seront remboursés, soit pour être plus claire, trente dollars.

Ce problème des délais d’attente est dû à la pénurie de médecins au Québec et plus particulièrement dans les campagnes ou endroits les plus reculés de la province.

Peu de jeunes médecins désirent travailler dans des endroits comme ceux-là.

À propos de l’auteur :

author

Né d’un père anglophone et d’une mère francophone, c’est suite à mes études au cégep que j’ai rapidement pris le chemin de la traduction: une seconde nature pour moi. C’est pourquoi aujourd’hui écrire est non seulement mon métier… mais aussi une passion, dans les deux langues. C’est par le biais de ce blogue que vous pourrez en apprendre davantage sur mes expériences de vie, sur ma femme et sur mes charmants enfants qui activent mon quotidien.