• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Mystères d’un village abandonné

Mystères d’un village abandonné - Brad Gauthier

« Passes me voir ce soir à la maison. On se fera une séance films de vacances, » m’avait dit Hervé, un ami d’enfance et actif dans limpression grand format Montreal. Je n’étais pas spécialement fanatique des fameux films de vacances. Mais l’envie de revoir Hervé qui rentrait d’un voyage en Amérique du Sud, ainsi que l’envie de sortir faire la fête en ce samedi soir, m’ont poussé à accepter sa proposition. De plus, avec lui, on n’est jamais à l’abri des surprises. C’est le genre de personnes à toujours avoir des vacances mouvementées.

Depuis que je le connais, c'est-à-dire, depuis tout petit, il arrive tout un tas d’histoires intéressantes à mon ami. On s’est parlé deux ou trois fois au téléphone pendant son voyage, et il ne m’a pas fait part d’anecdotes spéciales. Mais il pouvait très bien avoir décidé de me faire la surprise et de garder le récit de ses aventures jusqu’à son retour.

Je suis allé chez lui à l’heure convenue. Il avait préparé de quoi manger devant la télé. Après les salutations de retrouvailles, il m’a installé directement au salon. Il avait bonne mine et le soleil d’Amérique du Sud semblait lui avoir fait beaucoup de bien. Lorsque je lui ai demandé quelles nouvelles aventures il allait vouloir partager avec moi, il est parti d’un grand éclat de rire. Il était déçu pour moi, un peu pour lui aussi, mais ce dernier voyage n’avait pas été spécialement tourmenté.

La grande attraction qu’il voulait partager avec moi était assez insolite, mais il n’a pas voulu en dire plus. Je me suis donc bien installé et il a débuté le film. Les trente premières minutes étaient consacrées au train-train habituel des vacances. Puis, il est rapidement arrivé à la surprise du soir. Sa visite dans un village fantôme.  En fait de village fantôme, c’était plutôt un village abandonné.

Les images étaient assez impressionnantes, il faut le reconnaître. Voir un aussi gros village, au moins mille habitants, être abandonné est une impression saisissante. En regardant les images, on a la sensation que les habitants se sont évaporés, sans prévenir. Le spectacle des rues mornes et silencieuses, les habitations abandonnées à elles-mêmes, reste quelque chose d’inhabituel.

Après le film, Hervé partage avec moi ses impressions de voyage. C’est ainsi qu’il m’apprend que l’exploration et la visite guidée de villages abandonnés est devenue une activité de vacances très prisée. Il avait vu l’annonce dans le programme des attractions de l’hôtel où il était descendu et n’avait pas hésité une seconde. L’idée peut sembler bizarre, mais je réalise que visiter les villages abandonnés à travers le monde, est de plus en plus possible et attrayant.

À propos de l’auteur :

author

Né d’un père anglophone et d’une mère francophone, c’est suite à mes études au cégep que j’ai rapidement pris le chemin de la traduction: une seconde nature pour moi. C’est pourquoi aujourd’hui écrire est non seulement mon métier… mais aussi une passion, dans les deux langues. C’est par le biais de ce blogue que vous pourrez en apprendre davantage sur mes expériences de vie, sur ma femme et sur mes charmants enfants qui activent mon quotidien.